Regrouper ses crédits pour repartir sur de bonnes bases

À cause d’une accumulation de crédits, beaucoup de personnes ont du mal à boucler leurs fins de mois. Devant ce genre de situation, il est crucial de prendre en main la gestion de son budget. Opérer un rachat de crédit permettra d’éviter une situation de surendettement et aidera à aérer votre budget.

Regrouper ses crédits pour repartir sur de bonnes bases

Le rachat de crédit pour assainir son budget

Au cours de son existence, il arrive qu’une personne souscrive à de nombreux prêts destinés à concrétiser ses projets : études, achat de la première maison, achat d’une voiture, mariage, travaux de rénovation dans la maison, achat d’équipements électroménagers. Au fil du temps, l’accumulation de toutes ces dettes finit par avoir un impact très néfaste sur son budget notamment à cause des nombreuses mensualités à régler qui finissent par compliquer également la gestion du remboursement.

La situation est encore pire lorsque les prêts proviennent de différents organismes et banques. L’emprunteur sera confronté à différents canaux de retraits qui rendront encore plus difficiles la gestion budgétaire. Il finit par ne plus se retrouver et ne sait plus dans quelle banque faut-il verser quelle somme d’argent et à quel moment exactement. Dans ce contexte, opter pour un regroupement de prêts constitue la meilleure alternative. Ici pour plus d’infos sur le rachat de crédit.

Les avantages de l’offre

Le rachat de crédit va permettre de réunir tous les prêts, les découverts bancaires et autres dettes en cours en un seul et unique crédit. L’emprunteur n’aura donc plus besoin de passer par plusieurs organismes pour rembourser ses crédits chaque mois. Il n’a qu’un seul et unique créancier qui opère les prélèvements. L’opération lui permettra de bénéficier d’une réduction de mensualités pouvant atteindre les 60%. Mais attention, cela ne signifie pas que la dette est annulée. La durée de remboursement a juste été étalée de manière plus longue pour permettre cette baisse des mensualités.

Autre chose : il ne faut pas confondre rachat de crédit et renégociation de prêt. La seconde offre permet plutôt d’obtenir de nouvelles conditions sur un prêt en cours. S’il est question d’un emprunt immobilier par exemple, l’emprunteur peut demander une baisse du taux d’intérêt de son prêt si celui qui est en vigueur est bas, on est donc très loin de la défiscalisation financière !!!!

Les formalités nécessaires

Le rachat est attractif pour ceux qui veulent dégager du pouvoir d’achat en réduisant leurs mensualités. Cependant, il n’est pas accessible à tous. L’emprunteur doit respecter certaines conditions : ne pas avoir un taux d’endettement trop élevé, avoir assez de revenus pour être en mesure d’honorer ses remboursements, ne pas être fiché à la Banque de France et résider dans le pays.

Au moment de la souscription, la banque passera au crible la situation financière du client pour savoir s’il est éligible ou non. Le profil ainsi que le risque potentiel sont notamment analysés. En cas éventuel de refus de la part de l’organisme financier qui a jugé le dossier trop compliqué et risqué, l’emprunteur peut se tourner vers un autre établissement ou mieux, contacter un courtier qui sera en mesure de trouver une banque acceptant de financer le rachat. Le cas échéant, se rendre auprès de la Banque de France pour déposer un dossier de surendettement constitue le recours ultime.

Écrit par Eliot le dans Petits trucs de la vie

Parlez-en autour de vous

Laissez-moi votre avis

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : p69wbxt3d7